Cupidon Love


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Maxim Patrick Senfield

Aller en bas 
AuteurMessage
Maxim Senfield

avatar

Nombre de messages : 3
Age : 27
Localisation : N'importe où; mais bien accompagné...
Humeur : Libertine
Date d'inscription : 07/03/2008

It's My Life
YOU LOVE*: I hope so.. emma ?
RELATIONSHIPS *:

MessageSujet: Maxim Patrick Senfield   Ven 7 Mar - 23:51

_____PAPERS OF IDENTITY_____

    » Nom:
    Senfield
    » Prénom:
    Maxim
    » Age:
    22 ans
    » Date et lieu de naissance:
    12 janvier 1986, Los Angeles, États-Unis
    » Origines:
    Américaines

_____PROFIL_____

    » Caractère:
    Ah, le caractère. Disons que de ce côté-là, le Destin n'a pas chômé. Maxim est pourvu d'un fort tempérament fougueux dans tous les sens du terme. Il aime vivre tout intensément, et ce, à n'importe quel prix. Il doit le plus souvent possible, c'est-à-dire à toute occasion, avoir ce qu'il veut et l'obtenir dans les plus infimes délais s'il ne veut pas perdre son calme, chose qu'on évite à tout prix de voir, croyez-moi. Cependant, c'est qu'on a habitué l'héritier a obtenir ce que bon lui semble depuis son plus jeune âge, et qu'il doit, hors de tout doute, être parfait sur le moindre aspect. De là son perfectionnisme légendaire et son léger air de supériorité, évidemment. Cependant, le jeune homme n'a pas que des défauts, fort heureusement. Oh, bien sûr, le jeune Senfield est parfois colérique, mais il préfère régler les problèmes calmement, avec des mots tranchants et secs, en plus de son ton froid et méprisant. C'est d'ailleurs l'arme qu'il maîtrise le mieux, étant "pacifique". Bien évidemment, Maxim a aussi quelques bons côtés, comme une fidélité indéfectible... en amitié. En amour, il n'a pas encore «tomber» en amour avec qui que ce soit, préférant simplement se contenter d'aimer le moment plutôt que la personne avec qui il le partage. Possédant un charme naturel, son air constamment amusé et ses yeux pétillants de malice, Maxim est tout de même très attachant. On ne se lasse pas de ses sourires, de sa culture (car croyez-moi, il est loin d'être un imbécile), de ses regards amusés, et même parfois protecteur. C'est à défaut d'avoir une petite soeur qu'il protège indirectement Hope Wellington, sa meilleure amie depuis.. depuis toujours, ou presque. D'ailleurs, elle est l'une des seules à s'amuser directement des vannes et remarques d'un humour typiquement Senfield-ien, du moins, Maxim le croit-il, car son franc parler, parfois, facilite la discorde...

    » Physique:
    Physiquement parlant, mieux vaut ne pas trop entrer dans les détails. C'est tellement mieux de découvrir par soi-même, non? Enfin, peu importe, Maxim Senfield a une carrure imposante, puisqu'il est assez grand et possède une silhouette athlétique et svelte. Préférant davantage axé sur les sports comme la course, la natation, le foot et le hockey, il n'a guère le temps de se précipiter dans les salles de conditionnement physique pour gonfler ses muscles. Ce n'est pas quelque chose qui, à son avis, lui est nécessaire et qu'il trouve particulièrement attirant. Maxim a des épaules larges, des bras musclés et des mains imposantes, et possède un léger, très léger hâle qui ne le quitte jamais. Sans doute que ses joggings dans Venise y sont pour quelque chose. Enfin, le jeune homme a un visage pratiquement immaculé, de grands yeux bleus azur pétillants et malicieux, un nez aquilin et des lèvres fines. Côté pilosité, il oublie probablement volontairement de se laisser la peau douce comme une peau de bébé, préférant deux ou trois jours de «repousses» légères, lui donnant un style un brin débraillé. Il a quelques petites manies adorables, qui le rendent vraisemblablement plus humain, comme celle de se passer constamment la main dans ses cheveux, qu'il laisse pousser ou décide de couper à tout moment, selon son humeur du moment, d'un brun foncé, ou encore de se mordre la lèvre quand il est concentré ou encore mal à l'aise, ce qui, cependant, est plutôt rare. En forme, il compense cependant son manque de sommeil par un jogging quotidien, à lequel il ne déroge que très rarement, à moins d'être retenu par une quelconque beauté. Son sourire étincelant, son air légèrement hautain et ses yeux perçants, Maxim Senfield ne laisse personne indifférent, et, dans son cas, cela lui va parfaitement, et il n'en va pas autrement...

    » Style vestimentaire:
    Vestimentairement parlant, Maxim n'est pas réellement complexe, et préfère de loin la simplicité à la complexité. Grand amateur de polo et de chemise, il agence habituellement le tout avec un jean plus ou moins foncé, plus ou moins neuf ou délabré et plus ou moins ajusté. Bon, quand on dit ajusté, est-ce nécessaire de signifier qu'il y a un juste milieu entre le pantalon aux genoux et celui dont les coutures craquent, faute d'avoir un centième de tissu non-utilisé. Enfin, pour avoir eu le plaisir de défiler quelques fois, il a cependant ce petit côté BCBG qui ne le quitte pas, s'assurant toujours d'une tenue hésitant entre le trash-chic, car Max ne voit aucun problème, même infime, à marier un veston haut de gamme à un jean Seven, son plus vieux copain et troué à l'excès. Maxim Senfield possède cette caractéristique troublante d'être à son meilleur, peu importe ses vêtements. Un jogging / camisole VS veston / cravate, pas de problème. Suffit seulement d'avoir confiance en soi pour animer ses tenues, et Max l'a évidemment compris, vu son expérience. Les seuls accessoires qu'il porte sont un chaîne en argent qui n'a pas quitté son cou depuis ses dix-sept ans, et une montre que Maxim porte en permanence. Sans doute un cadeau d'une fille qui lui a plu... plus que vingt-quatre heures. Et encore...

_____BIOGRAPHIE_____

    » Famille:
    [AUTRE POST]
    » Histoire:
    [AUTRE POST]
    » Une anectode sur votre vie amoureuse:
    [AUTRE POST]

_____SI L'ON VOUS FOUILLE ... ON TROUVERA_____

    » Dans votre portefeuille:
    Quelques billets, pour ne pas être pris au dépourvu s'il avait à traîner dans une boutique dans laquelle on ne permettrait pas l'Amex, qui a une place privilégiée dans son porte-feuille en cuir italien rapiécé, un vieux souvenir de son père, en plus d'un nombre quasi incalculable de morceaux de feuilles déchirées, de napkins ou mouchoirs tachés d'encre noir à sept chiffres et des noms de demoiselles. On y trouve aussi ses clés (automobile & loft, un deux pour un) et, parfois, un paquet de Gauloises. Il a aussi une multitude de cartes d'affaires dont il n'a pas encore trouvé l'utilité, ainsi que carte-magasin et même quelques certificats-cadeaux. Qui a dit qu'être beau gosse ne payait pas ?

    » Tes musiques dans ton I-pod:
    Côté musique, Maxim n'a pas réellement de limite. Pour ne nommer que Queen, Pink Floyd, Smashing Pumpkins ou Rolling Stones, on peut dire que le jeune homme est un fan inconditionnel de vieux rock et de punk rock. Ne lésinant pas sur les passages en boîte de nuit, l'héritier Senfield a aussi un faible pour les derniers hits parade, en passant du techno, electro au rap pur et dur. Difficile de ne pas s'y habitué quand on a une famille comme la sienne. Enfin, ce n'est pas comme si le jeune homme n'y connaissait rien. Utile d'avoir un père producteur pour une firme pour avoir accès à une foule de chansons de bands qui déchirent, mais qui ne sont pas nécessairement connus de ce qui n'est pas la scène musicale, du moins, côté production.

    » Dans ton grenier:
    Waouh, en vérité, Maxim ne se rappelle même plus la dernière fois où il y a mis les pieds. Ça lui a décidément pas beaucoup plu de se faire enfermer par son frère aîné durant cinq heures dans celui-ci, avec une bougie qui se consume en moins de deux comme source de lumière. Enfin, durant ce court passage du jeune homme dans cette caverne d'Ali Baba, on y trouve un tas, vraiment, de vinyles de toutes sortes. Des vieux blousons, t-shirts et souvenirs de la multitude de spectacles organisés et, précédemment, vus par son père ont laissé un héritage musicale et digne d'une collection. Sinon, une vieille maquilleuse et un sofa rouge vif, dont l'origine lui est inconnue. Il y a aussi, comme partout, son lot d'albums photos et de vêtements trop petits pour les fils Senfield.

_____OTHER_____

    » Surnom:
    Gaby
    » Age:
    17 ans
    » Sexe:
    M
    » Niveau RP: {sur /20}
    Dépend avec qui je poste & l'inspiration, 16-17
    » Exemple de post:
    Spoiler:
     
    » Comment trouvez vous le forum?:
    Vraiment joli, sobre, bien
    » Où avez vous connu le forum?:
    Par partenariat
    » Avez vous lu le reglement?:
    //
    » Avatar:
    Andrew Cooper

    [JE TERMINE DEMAIN]


Dernière édition par Maxim Senfield le Lun 10 Mar - 18:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachael L. Wellington
Sweet Admin ● You Know You Love Me
avatar

Nombre de messages : 945
Age : 26
Date d'inscription : 31/01/2008

It's My Life
YOU LOVE*: Bonne question ...
RELATIONSHIPS *:

MessageSujet: Re: Maxim Patrick Senfield   Sam 8 Mar - 0:52

Bienvenue et Bonne continuation =D

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cupidon-love.own0.com
Ambre Fawlay
Admin.Mila You Know You Love Me
avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 27/02/2008

It's My Life
YOU LOVE*: Todo el mundo, Honey!!
RELATIONSHIPS *:

MessageSujet: Re: Maxim Patrick Senfield   Sam 8 Mar - 11:59

Bienvenue à toii!!

_________________

icons by Superpancakes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Wood

avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 27/02/2008

It's My Life
YOU LOVE*: Mike Johnson
RELATIONSHIPS *:

MessageSujet: Re: Maxim Patrick Senfield   Sam 8 Mar - 16:50

Bienvenue ! =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxim Senfield

avatar

Nombre de messages : 3
Age : 27
Localisation : N'importe où; mais bien accompagné...
Humeur : Libertine
Date d'inscription : 07/03/2008

It's My Life
YOU LOVE*: I hope so.. emma ?
RELATIONSHIPS *:

MessageSujet: Re: Maxim Patrick Senfield   Dim 9 Mar - 23:25

» Famille:
Michael William Senfield est le fils d'un riche investisseur de Wall Street et d'une vedette du cinéma de l'époque, qui devint à partir de ce moment-là une lady comme le monde en réclamait. Ce même fils qui, durant toute son existence, a combattu l'autorité et l'attitude strict d'une femme qui s'était autoproclamé «lady», après avoir fait nombre de films totalement inconvenant, même pour la plus fluette des débutantes. Ce dernier, fan inconditionnel de musique, passa son enfance à suivre les tournées des groupes qui devinrent sa bible, et passa même un long moment dans tous les prestations de Pink Floyd partout autour du monde. Connaissant sur le bout des doigts le moindre vinyle ou CD depuis deux décennies, en plus de connaître parfaitement les nouveautés et les derniers courants musicaux, ce ne fut pas une surprise pour personne quand ce dernier abandonna l'UCLA, où il étudiait le commerce international, pour se lancer en affaire avec une vieille connaissance, bien que cela brisa le coeur de sa mère et les espoirs de son père, conventionnel. Michael ne prit pas longtemps à faire sensation et créa rapidement son propre label, Hollyfield, et y rencontra une merveilleuse chanteuse, Caprice Donovan, une brunette maigre à faire peur, mais avec le plus beau visage du monde et la plus belle voix qui lui fut donner d'entendre. C'est d'abord de celle-ci que Michael tomba amoureux, et déclara à sa chanteuse étoile, alors qu'elle s'apprêta à lancer son single, qu'elle représentait parfaitement ce que les Beatles ont voulus faire comprendre dans leurs interprétations de ce qu'est l'amour. On ne change pas un homme, et Caprice ne fut pas longue à se laisser désirer.

Deux ans plus tard, alors qu'elle lançait son premier cd, Caprice, pétillante de vie et surveillée étroitement par son producteur de fiancé contre cette tendance à «maigrir à tout prix», apprit qu'elle était enceinte de son premier enfant. À vingt-deux ans, et juste avant son triomphe. Michael remarqua la tendance de sa fiancée à tomber dans les sombres abîmes dès que tout ne se passait pas comme elle l'aurait imaginé, et grâce à la force et la patience de cet homme qu'elle aimait par-dessus tout, elle mit au monde, le jour de son lancement officiel, Nolan Patrice Senfield. Elle en oublia jusqu'à son nom en voyant le visage angélique de leur héritier. Continuant de fréquenter la scène à temps partiel, c'est au triomphe de son mari qui signa le meilleur groupe de l'heure qu'elle apprit, à nouveau, qu'elle était enceinte. Cette fois, prête à cette éventualité, Caprice se laissa bercer par les merveilles de la grossesse et chérissait déjà cet enfant qui croissait dans son ventre. Attendrit, et désormais à la tête d'une entreprise multi-millionniare, Michael offrit à sa famille de s'installer à Los Angeles, pour s'approcher de son bureau-maître. Il n'en fallut pas plus pour que les Senfield, car Caprice et Michael se marièrent, à l'apogée de la beauté de la femme enceinte, et ce fut d'un couple marié que vit le jour Maxim Patrick Senfield, ce petit garçon adorable et adoré depuis... même avant son premier souffle, son premier balbutiment. Nolan prit tout de suite sous son aile le garçonnet du haut de ses deux ans, et ils n'en fallut pas plus pour créer la plus belle amitié fraternelle qui eut vu le jour.

» Histoire:
Puisque l'on connait les préludes de son existence et le moment de sa naissance, vaut peut-être mieux commencer tout de suite après, pour tenter de cerner le mystérieux et attachant personnage qu'est Maxim Senfield. Deuxième fils de Caprice et Michael Senfield, fils de Los Angeles et frère de Nolan Senfield, l'existence du jeune homme commença comme celle de tous les autres. Caprice étant constamment en tournée, ce fut davantage de Michael que Maxim apprit. Ce dernier l'amenant parfois avec lui dans ses obligations de production, tout comme Nolan, ils furent rapidement plongés dans ce monde captivant, mais obscur, de la musique. Le garçonnet semblait déjà gazouiller sur les rythmes qui lui plaisaient, et avoir les yeux en eau quand ces derniers lui déplaisaient. Il devint rapidement une petite source d'inspiration pour Michael, et petit problème pour les musiciens. Curieusement, Michael suivait les impressions de ses fils pour faire ses décisions musicales.

Au début, les gens, tous autant qu'ils sont, se moquaient des connaissances musicales et des jugements d'un bambin d'un an et de celui de trois ans. Pourtant, on finit par croire en haut quand le chiffre d'affaire bondit soudainement, sans d'autres raisons que l'apparition des deux prodiges Senfield. D'ailleurs, ces derniers, plongés dans cet univers, se firent connaître dans le milieu, et reconnaître dans les lieux publics. Une enfance dorée, mais encadrée. Nolan et Maxim ne furent jamais sous la surveillance étroite d'autres que son père et, beaucoup plus rarement, leur mère. Cette dernière n'avait décidément pas la fibre familiale, sauf un curieux attachement pour son benjamin. Sans doute avait-il eu la chance d'arriver au bon moment, et à maturité de la mère. Sans doute Nolan dut lui en vouloir, conscient de ce favoritisme non-intentionnel, car il n'adressa que très peu la parole à celle qui se nommait Caprice. Grandissant avec tout ce que bon leur semblait, ils ne se séparèrent pas, bien que deux années les séparèrent.

Continuant d'exercer une certaine influence sur leur père, ils commencèrent à voir sous un tout autre oeil leur existence. Il faut dire que Los Angeles a le don de vous persuadez de se prendre au jeu. Nolan, durant le lycée, opta pour le sport, le lacrosse, tandis que son frère, la nage. Demeurant toujours fils de la Musique, aucun instrument n'était à leur épreuve. Ces prodiges eurent tôt fait de se faire remarquer, et s'en suivit l'apparition dans leurs existences des plus belles créatures qu'offrait le Lycée de Los Angeles, ainsi que les jeunes recrues de la société de leur père, starlettes d'Hollywood. Les deux frères Senfield se firent connaître rapidement, et leur ascension se ponctua de fêtes sans norme, d'excès de toute sorte, mais on peut dire que leur père, Michael, les gardait étroitement dans son champs de vision. Conscient des dangers que représentaient L.A pour la jeunesse et les privilégiés, il ne laisserait rien entraver l'avenir de leurs fils.

Nolan finit par partir à l'Université de Los Angeles, avec un diplôme et mention en poche, Maxim se retrouva seul avec sa réputation qui n'était plus à faire de «Dieu de la Fête et de la Luxure en toute sorte». Bon, Dieu était peut-être prétencieux, mais qui dit qu'un fils de producteur prospère n'a pas le droit à la vantardise, du moins, un peu? Enchaînant les relations sans lendemain, les fêtes jusqu'à l'aube, les mentions sportives et scolaires, on aurait pu dire qu'il avait tout pour lui. Sauf que parfois, le succès se retourne contre nous. Quelle terrible affaire que d'apprendre que Caprice Senfield entre en désintoxication pour traiter la dépendance aux anti-dépresseurs lourds. Quel terrible scandale que d'apprendre que l'un des associés de son père est accusé de fraude et de détournement de fond. Finalement, alors que le moral du jeune homme n'était pas à son meilleur, il s'aventura dans un club sélect, sous l'effet de la mauvaise alcool et de la légère déprime, s'en prit à un garçon qui le cherchait depuis un moment. Même les meilleurs perdent la tête, parfois. Résultat? Une luxation sévère du genou, et adieu au championnat de nage. D'ailleurs, la nage ne peut plus lui prodiguer l'échappatoire et l'oasis reposante qu'elle a toujours été, Maxim Senfield en arrêt.

Il réussit à tenir la tête haute le dernier mois de sa scolarité, se voyant accorder une bourse pour l'Université pour ses résultats scolaires, mais non pour ses compétences impressionnantes en plongeant et nage libre. Voyant bien que son fils n'était pas à son meilleur, Michael prit la décision de l'envoyer ailleurs, dans une ville où il ne serait pas connu comme le champion rattrapé par ses mauvaises décisions, le fils d'une droguée et d'un naïf producteur de musique. Ainsi donc choisit-il Venise comme Terre d'accueil, et oublia tout jusqu'à son inscription à l'UCLA.

Vaut mieux aller de l'avant, et c'est exactement ce que Maxim Senfield a en tête.

» Une anectode sur votre vie amoureuse:
Assez difficile à dire, car Maxim n'est pas le garçon à vraiment avoir eu de véritables histoires d'amour depuis ses débuts. D'ailleurs, il a plus souvent qu'autrement passé les salutations d'usage pour en venir à ce qui l'intéresse réellement, c'est-à-dire pas nécessairement ce qui se dit par des mots, mais plutôt ce qui se ressent. Quoi qu'il en soit, on peut raconter une histoire qu'il ne voudrait probablement ne pas dire à haute voix, incertain de ce que c'était réellement. Dernièrement, comme à son habitude, le jeune homme se trouvait en boîte, et discutait un peu trop calmement avec une jolie blonde. Cependant, ce fut une brunette intense qui attira son regard alors qu'elle descendait quelques verres, plusieurs verres, même. Maxim ne parvint pas à se détacher les yeux de cette inconnue incroyablement envoûtante.Après avoir bu un whisky cul sec, et gentiment rembarrer la blonde, il s'approcha de la jeune femme et l'aborda avec un franc parler qu'on lui connaissait désormais ici, à Venise.

D'abord, elle l'envoya dans les roses, mais avec une persuasion qui finit par porter ses fruits, il put goûter à ses lèvres sucrées et envitantes, délicieusement rehaussées par l'alcool qu'elle avait absorbé. Maxim se refusa à penser que cela était la raison qui l'avait poussé à finalement le laisser la prendre dans ses bras. Comment, s'embrassant à pleine bouche, s'étaient-ils rendus chez lui, dans son appartement de Venise? Il ne se posa pas la question, préférant la douceur de ses lèvres et la volupté de sa peau satinée. Ils terminèrent la nuit dans son large nuit à baldaquin et quand, le matin venu, les prunelles bleutés de Maxim s'ouvrirent sur l'aube, elle avait disparu. Soudainement, un poids se fit sentir dans son estomac, et il ouvrit les yeux de surprise. Il avait cru.. non, que c'était peut-être pas comme ça s'était passé tant et tant de fois auparavant. Peut-être était-il sot de se languir, déjà, de sa chevelure souple et soyeuse entre ses doigts...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxim Senfield

avatar

Nombre de messages : 3
Age : 27
Localisation : N'importe où; mais bien accompagné...
Humeur : Libertine
Date d'inscription : 07/03/2008

It's My Life
YOU LOVE*: I hope so.. emma ?
RELATIONSHIPS *:

MessageSujet: Re: Maxim Patrick Senfield   Lun 10 Mar - 18:31

Désolé du double-post, mais j'ai terminé Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Fawlay
Admin.Mila You Know You Love Me
avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 27/02/2008

It's My Life
YOU LOVE*: Todo el mundo, Honey!!
RELATIONSHIPS *:

MessageSujet: Re: Maxim Patrick Senfield   Lun 10 Mar - 19:10

Ok, très bonne présentation.

Bienvenue.

_________________

icons by Superpancakes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma O'Bryan

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 29
Localisation : • A cOtE dE tOi
Humeur : • GoOd BuT wArNiNg
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Maxim Patrick Senfield   Dim 16 Mar - 18:06

Oo Bienvenue, joli présentation Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/somishmish/accueil.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maxim Patrick Senfield   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maxim Patrick Senfield
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parcours de Patrick Gaspard
» Patrick Lagacé propose la tutelle d'Haïti
» Haïti : Un dangereux précédent par Patrick Elie
» Patrick Swayze
» Patrick Elie prezidan komisyon sou sekirite ap trase grann liy lame nou bezwen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cupidon Love :: | In Love | :: Archives-
Sauter vers: